Construire votre personnage

Si vous êtes vaporiste, il est fort probable que vous ayez déjà construit un, voire plusieurs personnage(s). Peut-être même l’avez-vous présenté sur votre blog, dans le groupe FB « Steamsonnages, SteamCharacters, SteamPersonas », sur votre profil Facebook ou créé une page à son nom.

Les caractéristiques suivantes vous aideront à le rendre plus intéressant dans le cadre d’un récit. Il se peut que vous ayez déjà trouvé chacune d’entre elles – dans ce cas, il vous reste juste à les noter !

 

But premier : Sa priorité dans sa vie, là maintenant. Il peut s’agir d’un but concernant les domaines de la carrière, de l’estime de soi, d’une relation intime, de la famille, des amitiés, de la santé ou simplement de la sécurité (trouver un toit, échapper à un complot de meurtre contre sa personne), etc.
Pour le différencier du Besoin (voir ci-dessous), ce but doit être décrit comme une stratégie. Par exemple, si le Besoin est la reconnaissance de ses pairs, le But premier peut être de monter une expédition pour explorer un haut-plateau inconnu dont les habitants du coin disent qu’on y entend des cris étranges, parfois.

But second : Ce but a moins d’importance, ou moins d’urgence, que le But premier. En général, il est là depuis plus longtemps et est presque devenu un trait de caractère du personnage. Un exemple cliché serait les six frères et sœurs cadets à nourrir, avec un père décédé et une mère impotente (ou vice-versa). Il est recommandé de le prendre dans un autre domaine que le But premier.

Besoin : De quoi aurait besoin votre personnage pour se réaliser et passer à autre chose dans la vie ? D’une reconnaissance de ses pairs ? D’avoir de l’estime pour lui-même ? De trouver la bonne personne pour construire une relation amoureuse ? De se sortir de la pauvreté ? De s’émanciper ? De retrouver la joie de vivre après un drame ? De se sentir accepté par une communauté / de se créer sa propre famille ? D’aider les autres ?
Cette caractéristique n’a pas à être résolue, elle peut durer toute la vie de votre personnage. À noter qu’un Besoin peut être résolu dans les faits, mais laisser une trace dans la psyché de votre personnage qui continuera à modeler sa personnalité autour de celui-ci. C’est alors un Besoin fantôme. Ainsi, un personnage qui est sorti de la pauvreté peut devenir un avare et un arriviste, ou au contraire acheter de manière compulsive les choses qui lui ont manqué, ou qui le désignaient comme pauvre (de la nourriture, des vêtements…).

Point faible : Quel point faible définit votre personnage ? Attention, il s’agit d’une caractéristique spécifique à lui : si vous avez un vampire, ne marquez pas qu’il cuit au soleil ! Mettez plutôt qu’il se laisse à chaque fois embobiner par son ex.
Cette caractéristique n’a pas à être résolue, elle peut durer toute la vie de votre personnage.
Le point faible est important car c’est ce qui rendra votre personnage intéressant. Regardez : ils ont bien dû créer la kryptonite pour Superman ! Certes, dans une moindre mesure, ses parents adoptifs, Lois Lane et son travail sont aussi des points faibles pour Clark Kent. Mais lorsqu’on pose la question au quidam, la réponse est quasi automatique.

Secret : Parce qu’un personnage sans secret est un personnage sans vie. Avez-vous fait quelque chose de répréhensible ? Avez-vous une « tare », une peur ou un trait de caractère, moral, intellectuel ou physique qui vous fait honte ? Y a-t-il quelque chose dans votre passé qui vous fait vous sentir un moins que rien à chaque fois que vous y repensez ? Notre vampire a peur des lapins blancs. Ce grand chef d’expédition a eu une mère castratrice. Cette botaniste a provoqué l’accident qui lui a ouvert des fonds pour ses recherches.
Bien sûr, vous pouvez avoir un secret valorisant – et même un secret dont votre personnage n’est pas au courant. Imaginez : cette orpheline est la dernière des Romanov ! Mais il faut le taire tant qu’elle n’est pas sortie de Russie… Mais s’il s’agit d’un secret valorisant et peu dangereux, le genre qui fait se rengorger, mieux vaut alors un deuxième secret : le Secret, tel que décrit ci-dessus. Parce que c’est quand même plus drôle quand votre personnage a des zones d’ombre qu’il ne faut surtout, surtout pas exposer au grand jour sous peine d’être jugé – et souvent, condamné par le tout-venant.

 

Ces indications vous permettront de rendre plus clairs les objectifs et les faiblesses de votre personnage. Elles faciliteront ses interactions avec les autres personnages et vous guideront dans la résolution de ses actions.

Chacune de ces caractéristiques peut être amenée à se trouver « résolue » à l’occasion d’une aventure (essayer quand même de les faire durer un peu !). Dans ce cas, faites en sorte qu’une aventure suivante, ou la même – ou si vous êtes prévoyant et que vous voyez que la résolution se profile à l’horizon, une aventure précédente – vous apporte une nouvelle idée pour ne pas laisser la caractéristique vide.
Par exemple, si votre But premier est résolu, que l’expédition est montée, accomplie et que vous avez obtenu la reconnaissance de vos pairs (Besoin résolu également), vous pouvez vous lancer dans un autre Besoin (« Maintenant, il serait peut-être temps de penser à fonder ma p’tite famille ! ») qui entraînera un autre But premier (« Je vais d’abord m’assurer une respectabilité avec un revenu fixe afin d’avoir le choix des partis. Oh tiens, si je montais un musée privé ? »). Ou, parce que la reconnaissance n’a pas été acquise ou parce qu’il s’agit d’un Besoin fantôme, votre personnage peut se lancer dans une grande tournée de conférences à travers l’Europe et les États-Unis – ou monter une nouvelle expédition.

Toutes ces caractéristiques sont des suggestions. Il est possible de créer un personnage intéressant auquel il manquerait une ou deux de celles-ci. Néanmoins, un personnage trop lisse lassera peut-être les autres personnes : si votre personnage est tout le temps parfait et qu’il résout tout, à quoi lui sert d’appartenir à une équipe, dans ce cas ?

 

Publicités